Différences de principe entre le chauffage classique et le chauffage par rayonnement

Différences de principe entre le chauffage classique et le chauffage par rayonnement

Accueil > Blog > Base de connaissance chauffage par infrarouge

Connaître le principe technique du mode de chauffage que l’on va installer chez soi peut être utile si l’on veut éviter des erreurs coûteuses… Il n’existe que 2 modes de transmission de la chaleur dans le cadre du chauffage résidentiel : la convection et le rayonnement. Prenez 3 minutes pour comprendre lequel choisir. Vous ferez des économies et améliorerez votre confort !

Sommaire (Lecture 3 Min)

    1. Chauffage par rayonnement ou chauffage par convection ? 2 approches totalement différentes
    1. Chauffage par rayonnement infrarouge : réchauffe les masses
    1. Chauffage par convection (convecteur, radiateur à inertie) : réchauffe l’air
    1. Différences entre ces 2 modes de chauffage en vidéo
    1. En apprendre plus sur le chauffage par rayonnement

Différences de principe entre le chauffage classique et le chauffage par rayonnement Peu de temps ? Voir un résumé de cet article en vidéo

1) Chauffage par rayonnement ou chauffage par convection ? 2 approches totalement différentes

Le chauffage par rayonnement chauffe les surfaces et les masses en recevant le rayonnement du radiateur. Les murs, sol et plafond, vont se réchauffer de manière globale. Plus chauds, ils vont réchauffer l’air à leur tour. Le chauffage classique traditionnel (convection) chauffe uniquement l’air. Cette différence est fondamentale en termes d’efficacité (i.e. de consommation) comme de confort.

2) Chauffage par rayonnement infrarouge : réchauffe les masses

Le chauffage par rayonnement chauffe les masses ! Ce sont les masses qui réchauffent l’air ambiant.

L’émetteur (panneau rayonnant) porté à une température élevée va émettre du rayonnement infrarouge à l’image du soleil. Ce rayonnement transporte et transmet sans contact de l’énergie (de la chaleur) depuis le radiateur jusqu’aux obstacles qu’il rencontre sur son passage. Les masses de la pièce (sol, murs, cloisons, objets) vont en partie absorber ce rayonnement et en partie le re-emettre.

Lorsqu’il est absorbé par les éléments de structure (plafond, sol, murs), le rayonnement va réchauffer leur surface. C’est donc l’ensemble des surfaces de la pièce qui se réchauffent (si le positionnement du radiateur est adéquat).

Principe du chauffage par rayonnement infrarouge
Principe du chauffage par rayonnement infrarouge

3) Chauffage par convection (convecteur, radiateur à inertie) : réchauffe l’air

Le chauffage par convection réchauffe l’air froid lorsqu’il entre en contact direct avec un élément chauffant (grilles, fonte, acier, aluminium, etc.). L’air se dilate en se réchauffant, il devient plus léger que l’air froid, donc il monte au plafond. Il commence par se stocker au plafond, puis lorsque le plafond est chaud (ex : 25°C à 28°C) l’air chaud à suivre ne peut plus monter plus haut car il est bloqué au plafond. A mesure qu’une partie de l’air se refroidit (du fait des déperditions de la pièce), il redescend. Un cycle d’air se forme, avec d’une part des strates de températures et d’autre part un flux. Le problème est que ce cycle (ou flux de chaleur) est entretenu en permanence. Il brasse les poussières et allergènes contenus dans l’air et les véhicule avec lui. Cette solution est énergivore puisqu’elle stocke inutilement une partie de l’énergie au plafond. De plus, les murs, les cloisons, le sol, le plafond restent froids. La sensation de “paroi froide” est bien présente, on a tendance à augmenter le thermostat du radiateur, ce qui augmente encore la facture.

principe du chauffage par convection convecteur
Principe du chauffage par convection (convecteur, radiateur inertie, etc.)

4) Différences entre ces 2 modes de chauffage en vidéo

Résumé global de la vidéo : Le chauffage classique (radiateurs à eau, pompes à chaleur, radiateurs électriques à inertie, anciens panneaux rayonnants) chauffe l’air. L’air est stratifié (12°C au sol et 27°C au plafond). Ce n’est pas confortable mais surtout très inefficace thermiquement, c’est à dire du point de vue de la consommation d’énergie. De plus, l’air est constamment brassé dans la pièce par des cycles chaud-froid. Il entraîne avec lui toutes les poussières et allergènes, ce qui n’est pas du tout idéal pour la santé .

Le chauffage par rayonnement infrarouge fonctionne sur un principe complètement différent, voire opposé. L’appareil de chauffage ne chauffe plus l’air directement mais de façon indirecte. Positionné stratégiquement, le radiateur rayonne dans toutes les directions afin d’atteindre les éléments de structure de la pièce (sol, cloisons, murs, plafond). Une partie de l’énergie est absorbée par le mur pour se réchauffer. Une autre partie est rayonnée de nouveau vers l’intérieur de la pièce pour réchauffer l’air. Ce mode de chauffage est beaucoup plus efficace en termes de confort comme de consommation. Les êtres vivants aiment ressentir une chaleur radiante et enveloppante, à l’image de celle du soleil. C’est celle que procurent les radiateurs à infrarouge.

Ecoutez cet article en podcast :

En apprendre plus sur le chauffage par rayonnement

Article

Différences de principe entre le chauffage classique par convecteurs et le chauffage par rayonnement

Connaître le principe technique du mode de chauffage que l'on va installer chez soi est important pour éviter des erreurs coûteuses. Cet article vous présente les principaux modes de chauffage présents chez les particuliers.

Cet article a présenté les différences de principe de fonctionnement entre le chauffage par rayonnement infrarouge et celui des radiateurs traditionnels (convecteurs, radiateurs à inertie, etc.).

RR2